Où en est-on de la généralisation du tri à la source des biodéchets ?

L’objectif de généralisation du tri à la source des biodéchets prévu d’ici fin 2023 a peu de chances d’être tenu.

Au 1er janvier 2024, selon les estimations de l’Ademe, seulement un quart des Français auront une solution de tri à la source grâce à leur collectivité et environ la moitié en prenant en compte les solutions individuelles.
Pourtant la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (AGEC) prévoyait la généralisation du tri à la source, de la collecte séparée et de la valorisation des biodéchets d’ici fin 2023. 
Sur les 1 200 collectivités locales ayant la compétence de collecte des déchets, une centaine sont engagées dans la collecte séparée des biodéchets alimentaires et plus de 800 se déclarent être actives sur la gestion de proximité. Au total, trois quarts des collectivités locales s’intéresseraient au sujet.

 

Source : Natura Sciences, Matthieu Combe - 14/09/23

Vie Saine et Zen